Permaculture, Potager, Ecosystème, Gestion des terres, Bons sens terrien et paysan, Pratiques durables, Equilibre de la nature, Harmonie, Terroir, Préservation, Authenticité

LA BUTTE AUTO-FERTILE AU POTAGER

Sepp Holger, fermier et permaculteur autrichien développa il y a quelques années, la « Hugelkultur », la culture sur butte auto-fertile.

À l’origine conçue pour faire pousser arbres et arbustes en agroforesterie, cette technique est ensuite utilisée dans le potager avec des résultats intéressants, étudiés à travers le monde dans les zones difficiles à cultiver.

Cette technique ancienne, déjà utilisée en Europe de l’Est grâce à une profusion des matières premières pour sa construction, consiste à réaliser une butte avec en son cœur du bois en décomposition.

De nombreux permaculteurs la privilégient sur des terres pauvres en nutriments pour faire pousser leurs légumes. La proximité de forêts est un atout pour décider de réaliser cet ouvrage aux multiples avantages.

CONSTRUIRE SA BUTTE AUTO-FERTILE

Une butte auto-fertile peut prendre quelques heures à mettre en place, toutefois, elle est utilisable pendant 15 ans. Elle imite l’écosystème du sol forestier qui est abondant sans intervention humaine.

Cette réalisation permet de ne pas utiliser de compost, la butte le produisant elle-même. Elle limite aussi la consommation en eau, car le bois agit comme une éponge.

Voici les étapes pour construire votre butte :

Sur la longueur et la largeur souhaitées, creusez de manière assez profonde pour placer des rondins de bois en décomposition. Remplissez chaque interstice avec des branches plus ou moins grandes afin de ne plus avoir d’espaces d’air. Cette partie en fondation constitue la matière carbonée, qui va attirer les décomposeurs.

Ensuite, pour équilibrer chimiquement votre butte, recouvrez le bois de matières azotées : tontes, déchets frais de cuisine ou du jardin, ortie, consoude, etc.

Par-dessus cette couche, vous allez pouvoir replacer la terre de votre tranchée que vous aurez mise de côté. La terre est ensuite à protéger avec un paillage assez épais.

Finalement, vous pouvez repiquer vos plants ou semer vos graines en écartant un peu le paillage pour les laisser grandir.

Vous avez maintenant votre butte « hugelkultur », vous pouvez la faire monter jusqu’à un mètre de hauteur, en faisant attention à l’ombre qu’elle fera sur les autres bandes.

LES AVANTAGES DE LA « HUGELKULTUR »

Cette butte permet d’optimiser l’espace de culture en le diversifiant et en faisant de la verticalité un gain de place pour y associer des plantes compagnes. Sur ses faces, vous pouvez placer différents légumes ou herbes aromatiques en fonction de leurs besoins spécifiques en soleil et en eau.

Le lent compostage du bois et du paillage va vous permettre de régénérer la terre et de créer de l’humus sur une terre qui n’en avait plus. La fertilité est assurée à long terme.

La butte ne nécessite pas de travail du sol ni de labour, les micro-organismes et la faune vont eux-mêmes le brasser et l’aérer. La vie microbienne est réactivée et la terre devient souple, c’est un terreau végétal.

La butte permet de créer plusieurs microclimats, les températures ne sont pas les mêmes de chaque côté et le haut et le bas ne sont pas exposés aux vents et à la lumière de la même façon.

La conservation de l’eau est importante avec la butte grâce au bois et au paillage. Elle peut être placée en perpendiculaire d’une pente pour retenir les écoulements et être irriguée naturellement.

Idéale pour faire pousser des légumes sur des terres appauvries et régénérer l’humus, la butte auto-fertile peut être une solution dans les zones désertifiées grâce à sa capacité à stocker l’eau en son centre.

Pour une expérimentation dans votre jardin, vous pouvez en réaliser une et comparer la vitesse de croissance de vos légumes par rapport à une bande plate.

Prêt à vous lancer dans une expérience palpitante de permaculture ?

*ps : Cette butte peut attirer certains rongeurs, elle nécessite d’accepter certaines règles de dame nature. Toutefois, avec un bon écosystème dans votre potager, tout est régulé.





J'AI AIMÉ CET ARTICLE ET SOUHAITE RECEVOIR LA NEWSLETTER

4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

HERBIER DE VACANCES

Une balade estivale dans la nature est l’occasion rêvée pour porter attention au monde végétal qui nous entoure.
Lors de vos vacances, pour garder un souvenir poétique de vos explorations, pourquoi ne pas faire un herbier d’été pour petits et grands ? Encadré, c’est aussi une décoration esthète pour votre intérieur.



LIRE LA SUITE →

LECTURES ESTIVALES ET AUTRICES

Pour l’été, nous vous proposons une sélection de livres écrits sous la plume de femmes de différentes époques et de styles contrastés.

Au bord de l’eau, en forêt, dans un champ ou sur une terrasse ensoleillée, voici les récits à découvrir ou redécouvrir pour vos vacances.



LIRE LA SUITE →

LES PLANTES VIVACES

La plupart des légumes cultivés dans le potager sont des végétaux avec un cycle de vie annuel ou bisannuel. Ils nécessitent d’être semés chaque année.
Dans le jardin en permaculture, il existe cependant d’autres espèces moins communes qui nécessitent peu d’entretien. Elles sont plus résilientes et fournissent une production au fil des ans, sans intervention humaine. Ce sont les plantes vivaces.



LIRE LA SUITE →

Découvrir de belles histoires

DRAGONFLY ART OF LIFE

DOMAINE DES ETANGS

LA LAITERIE