FAIRE SES TISANES

HISTOIRE DE LA TISANE

La tisane est sans aucun doute l’un des plus anciens remèdes. Utilisée depuis l’Antiquité, l’humanité s’est inspirée de la nature et des effets des plantes sur le corps.

Au Moyen-Âge, la plus grande partie des médicaments était des tisanes ou des macérations de plantes. Prêtres, guérisseurs, apothicaires et médecins ont accumulé des savoirs qui se sont transmis jusqu’à aujourd’hui.

De nos jours, les plantes des jardins, champs et forêts, peuvent encore s’utiliser pour composer des infusions naturelles et bonnes pour la santé. En été, vous pouvez les récolter pour réaliser vos propres compositions.

LES PLANTES POUR LA TISANE

Les feuilles et fleurs de ces plantes estivales que vous cueillez, sont à faire sécher au four à une température de 120 °c pendant une heure environ, la porte entrouverte.

La sauge
Son nom provient du latin « salvare » qui veut dire sauver. Elle était synonyme de santé pour quiconque en avait dans son jardin. C’est un tonique pour les voies digestives. Ses effets sont aussi antiseptiques, mais il ne faut pas la faire consommer aux femmes qui allaitent. Cette herbe permet aussi de réguler les montées d’hormones.

20 à 30 g de feuilles séchées pour un litre d’eau.


Le romarin

Recommandée par Charlemagne, cette plante apaise le système nerveux et guérit la mélancolie. Antiseptique, c’est aussi une vraie cure de jouvence pour le corps. Les romains l’utilisaient en porte-bonheur et en couronne pour les mariés.

30 à 40 g de sommités fleuries pour un litre d’eau.

Le thym
Cette herbe aromatique est pleine de vertus. Antispasmodique, tonique, antiseptique, cicatrisante et vermifuge, elle est parfaite pour désinfecter l’organisme et traiter les maux de gorge. La légende raconte que les larmes de la belle Hélène pendant la guerre de Troie l’auraient fait apparaître sur terre.

20 à 30 g de sommités fleuries pour un litre d’eau.

L’ortie
Abondant, là où l’Homme s’installe, en plus d’être un très bon fertilisant pour le sol, il est aussi un allié de la santé humaine. Il aide à lutter contre les aphtes, les maux de ventre, le diabète, les œdèmes et les problèmes de peau. Cette plante est riche en acides aminés et en protéines.

40 à 60 g de feuilles pour un litre d’eau.

La mélisse
Cette plante est bonne pour l’estomac et l’appétit. Elle est antispasmodique. Le Cardinal Richelieu aurait toujours conservé une fiole d’Eau de Mélisse sur lui, pour soigner ses maux de tête.

20 à 40 g de feuilles et fleurs pour un litre d’eau.

La menthe
Tonique et stimulante, elle est bonne pour la digestion. C’est un antispasmodique et elle possède des vertus calmantes. Selon la mythologie grecque, la nymphe Menthé a été transformée en plant de menthe par la femme jalouse d’Hadès.

20 à 30 g de feuilles et fleurs pour un litre d’eau.

Le framboisier
Nous consommons souvent ses fruits, mais ses feuilles sont très bonnes pour le corps. Elles sont pleines de vitamines C, sels et minéraux. Le framboisier a un effet dépuratif et est recommandé pendant les menstruations douloureuses. C’est une plante qui provient des montagnes européennes.

40 g de feuilles pour un litre d’eau.

AGRÉMENTER SES TISANES

Pour ajouter des saveurs fruitées à sa dégustation, des fruits coupés et déshydratés peuvent être mélangés aux plantes. Vous pouvez alors utiliser des myrtilles, fraises, framboises, cassis, pêches, etc.

Les tisanes à boire chaudes ou froides, offrent des petits moments de bien-être. Réalisez vos propres mélanges pour créer des infusions saines. Les plantes sont à placer à l’abri de la lumière et de l’humidité.

En regardant votre jardin, imaginez toutes les tisanes que vous pouvez créer.

*ps : Pourquoi ne pas remplacer le sucre par du miel pour prendre encore plus soin de son corps grâce à ses effets anti-inflammatoires et antioxydants.

Crédit Photo : Solen Delrue & Yorick Chassigneux



J'AI AIMÉ CET ARTICLE ET SOUHAITE RECEVOIR LA NEWSLETTER

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

LES RICHESSES DE LA COURGE

La famille des cucurbitacées regroupe une diversité de légumes importante dont les courges comme le potiron, le potimarron, la butternut, le pâtisson, le giraumon, etc. Leurs formes et couleurs sont nombreuses et chacun peut trouver courge à son goût.
Cultivée depuis la nuit des temps, la courge est un symbole de fécondité, d’abondance et de féerie dans les contes. Elle fut l’un des premiers légumes rapportés des Amériques.



LIRE LA SUITE →

PROMENONS-NOUS DANS LES BOIS

Les vacances d’octobre sont la période idéale pour faire découvrir aux enfants les transformations de la nature. Les feuillages se colorent de mille feux, les sous-bois dégagent une douce odeur de champignon et les animaux se préparent à l’hiver. Nous vous proposons de partir dans la nature pour observer ce monde qui émerveille les sens



LIRE LA SUITE →

AUTOMOMIE ALIMENTAIRE AU 9ÈME SIÈCLE

L’autonomie alimentaire d’un territoire local est une ancienne question qui revient aujourd’hui au goût du jour dans le développement des circuits courts.
Déjà au 9ème siècle, dans les débuts de la dynastie carolingienne, cette préoccupation est soulevée par Charlemagne avec la rédaction en latin du capitulaire De Villis.



LIRE LA SUITE →

Découvrir de belles histoires

DRAGONFLY ART OF LIFE

DOMAINE DES ETANGS

LA LAITERIE