Potager, Terroir, Transmission, Beauté du Geste, Activité, Préservation, Partage, Inspiration de la Nature, Gardien du Savoir-Faire, Patrimoine, Bon sens terrien, Vidéo

COMMENCER SON POTAGER

Comment commencer son potager ou sa jardinière ?

A la fin de l’hiver, le crocus et le perce-neige fleurissent et annoncent le début des activités du potager. Un élan de vie, de création, saisit alors les jardiniers qui sont invités à cultiver fruits et légumes.

Il faut tout d’abord enlever le paillage étendu pendant l’hiver et aérer la terre grâce à une aérofourche de type grelinette, pour que le sol sèche et se réchauffe avec les doux rayons du soleil. L’ utilisation de paillage permet de constater en terre une faune riche qui est l’alliée de vos cultures. N’oublions pas que plus les vers de terre sont présents, plus le sol est riche en humus.

ANALYSER SA TERRE

Pour optimiser le potentiel de votre terrain vous pouvez procéder à une rapide analyse de terre. En effet la nature d’un sol, d’un terroir, influe sur la manière dont l’eau est retenue. Ses composants influencent également la croissance des plantes.

Pour déterminer l’adaptation des plantations que vous mettrez en place, nous allons découvrir deux techniques rapides d’analyse de terre.

La première est celle du bocal, elle permet de comprendre la texture du sol. Voici une vidéo qui vous aidera à réaliser cette analyse : lien vers la vidéo

La deuxième est celle du test pH du sol, elle fait appel à un petit procédé récréatif de chimie.

En effet un sol peut être acide, neutre ou alcalin en fonction du terroir, cela se mesure grâce au pH (potentiel hydrogène). L’indicateur va de pH1 très acide, à pH14 très alcalin avec pour moyenne neutre pH7.

Prélevez dans votre jardin un échantillon de terre à 4cm de profondeur. Placez la terre dans un petit pot pour le remplir à moitié et ajoutez de l’eau jusqu’au couvercle. Refermez et secouez le petit pot de toutes vos forces avant de laisser la terre se déposer au fond. Avec du papier pH acheté en jardinerie, plongez une languette dans le pot en suivant les indications du test et observez le résultat. Vous avez le taux pH de votre sol.

Un sol trop acide ou trop alcalin s’améliore et se stabilise avec l’utilisation de matière organique de type compost ou paillage en couverture.

LE DEBUT DES SEMIS

A la fin du mois de février vous pouvez déjà semer en pleine terre sur une parcelle exposée :

Roquette, oignon, épinard, navet, panais, fève, pois, radis, persil, ciboulette, cresson, ail de printemps, topinambour, physalis et céleri tubéreux.

En semis à chaud :

Aubergine, piment, poivron et concombre entre 22° et 26°c et tomate, courge, céleri à côtes, chou-fleur, et chou pommé à 20°c.

Les premiers semis de laitue peuvent aussi être réalisés dans des barquettes remplies de terreau humidifié puis placés sous serre ou près d’une fenêtre pour éviter le gel.

Dès que le sol est dégelé d’autres activités sont envisageables comme la plantation de certains arbres ou arbustes. Les racines sont à tremper dans une boue de compost avant enfouissement.

Pommier, abricotier, cerisier, prunier, bouleau, noisetier, néflier commun, câprier, fraise des bois, framboisier, cassissier, groseillier, agrumes, vigne, prunellier, ronce fruitière.

LA BOMBE A GRAINES

Pour les semis dans les zones difficiles d’accès, une méthode amusante a été conçue, elle s’inspire de l’action du scarabée bousier. C’est la technique de la seed ball, littéralement la balle à graines.

Dans une boulette d’argile, placez vos graines au centre avec un peu de compost ou d’humus pour les nourrir. Assurez-vous qu’elles soient bien sèches, cela va allonger la durée de leur conservation. Faites ensuite sécher vos boulettes avant de les jeter au gré du hasard sur votre terrain.

Les pluies vont imbiber l’argile et la germination des graines pourra commencer.

Vous pouvez expérimenter des mélanges de fleurs, d’herbes comestibles ou de céréales. Ces seed balls vont vous permettre de voir apparaître des concentrations de plantes, qui attireront les insectes pollinisateurs. C’est une activité manuelle qui réjouira petits et grands.

FAIRE DES POLLINISATEURS LES HÔTES DE CES CULTURES

Avant d’être tout à fait plongé dans votre jardinage, pourquoi ne pas réaliser un hôtel à insectes ? Il permet d’abriter les espèces dont nous devons prendre soin. Découvrez comment le fabriquer avec une vidéo ludique :
lien vers la vidéo

UN JARDINIER AVERTI EN VAUT DEUX

En cette période, il est utile de faire le point sur votre matériel de jardinage et son état. Les stocks de graines sont importants à évaluer pour pouvoir planifier les premières plantations. Préparer un compost naturel est aussi une activité qui permet de favoriser le bon développement des plantes de votre potager.

Comment allez-vous commencer à jardiner cette année ?

Crédit Photo : Domaine des Etangs



J'AI AIMÉ CET ARTICLE ET SOUHAITE RECEVOIR LA NEWSLETTER

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

LES RICHESSES DE LA COURGE

La famille des cucurbitacées regroupe une diversité de légumes importante dont les courges comme le potiron, le potimarron, la butternut, le pâtisson, le giraumon, etc. Leurs formes et couleurs sont nombreuses et chacun peut trouver courge à son goût.
Cultivée depuis la nuit des temps, la courge est un symbole de fécondité, d’abondance et de féerie dans les contes. Elle fut l’un des premiers légumes rapportés des Amériques.



LIRE LA SUITE →

PROMENONS-NOUS DANS LES BOIS

Les vacances d’octobre sont la période idéale pour faire découvrir aux enfants les transformations de la nature. Les feuillages se colorent de mille feux, les sous-bois dégagent une douce odeur de champignon et les animaux se préparent à l’hiver. Nous vous proposons de partir dans la nature pour observer ce monde qui émerveille les sens



LIRE LA SUITE →

AUTOMOMIE ALIMENTAIRE AU 9ÈME SIÈCLE

L’autonomie alimentaire d’un territoire local est une ancienne question qui revient aujourd’hui au goût du jour dans le développement des circuits courts.
Déjà au 9ème siècle, dans les débuts de la dynastie carolingienne, cette préoccupation est soulevée par Charlemagne avec la rédaction en latin du capitulaire De Villis.



LIRE LA SUITE →

Découvrir de belles histoires

DRAGONFLY ART OF LIFE

DOMAINE DES ETANGS

LA LAITERIE